Le secteur industriel fait la part belle au moteur asynchrone et au moteur synchrone pour les applications électriques. Si les deux moteurs sont constitués d’une partie fixe appelée stator et d’une partie mobile, le rotor, les différences entre ces deux types de moteurs ne sont pas toujours évidentes, pour les professionnels comme pour les amateurs en quête de références de qualité. Quels sont leurs atouts respectifs ? En quoi se différencient-ils ? Réponses de ce pas !

Zoom sur le moteur synchrone

Les moteurs asynchrones et synchrones se différencient par leur rotor. Celui des moteurs synchrones est composé d’un aimant ou d’un électroaimant. Ainsi, ce rotor tourne à la vitesse de synchronisme : le moteur synchrone tourne à la même vitesse que le champ magnétique.

+ Les points positifs ? Grâce à ce dispositif, il n’y a pas de perte de vitesse de rotation, et ces moteurs affichent un bon rendement. Quelle que soit leur charge, la vitesse du moteur reste fixe, ce qui peut s’avérer très pratique avec certaines applications.

Les points négatifs du moteur synchrone ? Le risque de décrochage en cas de dépassement du couple maximum, et un démarrage direct impossible.

Focus sur le moteur asynchrone

Le rotor du moteur asynchrone est composé d’anneaux : le rotor et le stator sont constitués de bobinages. Ensemble, ils forment une “cage à écureuil”. Contrairement au rotor du moteur synchrone, celui du moteur asynchrone tourne moins vite. De cette façon, il n’atteint jamais la vitesse de synchronisme : il subsite toujours un décalage entre le champ magnétique et la vitesse de rotation de l’arbre.

Les points négatifs du moteur asynchrone ? Ce processus entraine des glissements et une perte de la vitesse de rotation.

+ Les points positifs du moteur asynchrone ? Contrairement à son homologue synchrone, il peut être lancé directement sur le réseau. Par ailleurs, les moteurs asynchrones offrent une grande polyvalence. Ils sont utiles à de très nombreuses applications.

Moteur synchrone VS Moteur asynchrone : bilan

Si les moteurs synchrones sont très appréciés pour leur rendement, les moteurs asynchrones restent les moteurs les plus utilisés dans l’industrie. Notamment parce qu’ils sont :

  • moins onéreux,
  • moins volumineux,
  • plus faciles à entretenir et dotés d’une grande résistance,
  • compatibles avec une grande majorité de machines industrielles,
  • munis d’un variateur de vitesse efficace et globalement plus simple à mettre en place que sur un moteur synchrone.

 

Vous êtes en quête d’un moteur asynchrone pour votre application ? Faites votre choix parmi notre offre de moteurs monophasés, de moteurs triphasés et de moteurs bi-vitesses.

Au contraire, vous êtes en quête d’un moteur synchrone de qualité ? Jetez un œil à notre sélection de moteurs brushless.